Tableau statistique des résultats des Examens nationaux du CEE et du BEPC session 2024.

Nous avons le plaisir de vous informer que les tableaux statistiques des examens de fin d’études élémentaires (CEE) et du brevet d’études du premier cycle (BEPC) pour l’année scolaire 2023-2024 sont désormais disponibles.

Ces résultats marquent une étape cruciale dans le parcours éducatif de nos jeunes apprenants, et nous tenons à féliciter tous les élèves qui ont réussi ces examens. Leur réussite est le fruit de leur travail acharné, de leur persévérance, ainsi que du soutien inestimable de leurs familles et enseignants.

Nous tenons également à remercier et à féliciter l’ensemble du personnel éducatif, les administrateurs scolaires, et les inspecteurs pour leur dévouement et leur engagement envers la formation de nos enfants.

Enfin, nous rappelons que l’éducation est un pilier essentiel pour le développement de notre pays. Ensemble, travaillons à offrir à nos enfants un avenir brillant et prospère.

Félicitations encore à tous les admis et bonne continuation dans vos études.

𝐋𝐞 𝐌𝐄𝐏𝐔𝐀 𝐚̀ 𝐥𝐚 𝐫𝐞́𝐮𝐧𝐢𝐨𝐧 𝐝𝐮 𝐆𝐫𝐨𝐮𝐩𝐞 𝐝𝐮 𝐒𝐞𝐜𝐭𝐞𝐮𝐫 𝐄́𝐝𝐮𝐜𝐚𝐭𝐢𝐟 (𝐆𝐒𝐄)

Ce jeudi 11 juillet, 2024, Dr Youssouf Boundou Sylla, le Secrétaire Général du Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation, accompagné de plusieurs cadres du Département, a pris part à la réunion du Groupe du Secteur Éducatif (GSE), qui a eu lieu au Ministère de l’Enseignement Supérieur, Recherche Scientifique et Innovation, sis, à Conakry.
Présidée par le Secrétaire Général de ce Ministère, Facinet Conte, elle a connu la participation de plusieurs cadres du système éducatif. Notamment, les partenaires techniques, financiers et sociaux ainsi que de nombreux hauts cadres des trois secteurs de l’éducation.
L’objectif était non seulement de préparer la revue de sectorielle pour l’exercice 2023, mais aussi valider le nouveau programme financé par le partenariat mondial pour l’éducation.

𝗖𝗼𝗻𝘀𝗲𝗶𝗹 𝗱𝗲 𝗰𝗮𝗯𝗶𝗻𝗲𝘁 𝗲́𝗹𝗮𝗿𝗴𝗶 : 𝗹𝗲 𝗠𝗘𝗣𝗨-𝗔 𝗱𝗲́𝘁𝗲𝗿𝗺𝗶𝗻𝗲́ 𝗮̀ 𝗼𝗯𝘁𝗲𝗻𝗶𝗿 𝗱𝗲𝘀 𝗿𝗲́𝘀𝘂𝗹𝘁𝗮𝘁𝘀 𝗰𝗿𝗲́𝗱𝗶𝗯𝗹𝗲𝘀 𝗲𝘁 𝗷𝘂𝘀𝘁𝗲𝘀 𝗱𝗲𝘀 𝗲𝘅𝗮𝗺𝗲𝗻𝘀 𝗻𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝗮𝘂𝘅 𝘀𝗲𝘀𝘀𝗶𝗼𝗻 𝟮𝟬𝟮𝟰.

Le Ministère de l’Enseignement Pré – Universitaire et de l’Alphabétisation a tenu ce lundi 08 Juillet 2024 son conseil ordinaire de cabinet placé sous la présidence du Ministre Jean-Paul CEDY.
À l’ordre du jour : les résultats des examens nationaux session 2024 et les recommandations de la dernière réunion technique du département.
Le Ministre Jean-Paul CEDY a invité ses cadres notamment les Directeurs des cycles à jouer pleinement leurs rôles dans le processus et s’assurer que les résultats reflètent les efforts réels des candidats.
 » 𝘾𝙝𝙖𝙘𝙪𝙣 𝙖 𝙪𝙣𝙚 𝙧𝙚𝙨𝙥𝙤𝙣𝙨𝙖𝙗𝙞𝙡𝙞𝙩𝙚́ 𝙚𝙩 𝙙𝙤𝙞𝙩 𝙡’𝙖𝙨𝙨𝙪𝙢𝙚𝙧  » dira le chef du département du Pré-Universitaire qui annonce aussi la poursuite de l’audit des copies de tous les examens.
Cette position du Ministre CEDY est largement partagée et appuyée par le Secrétaire Général du département Dr Youssouf Boundou SYLLA.
Avec lui, la nécessité de former des inspecteurs, des administrateurs scolaires et d’autres cadres a été évoquée.
𝗟𝗲 𝗦𝗲𝗿𝘃𝗶𝗰𝗲 𝗖𝗼𝗺𝗺𝘂𝗻𝗶𝗰𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗥𝗲𝗹𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗣𝘂𝗯𝗹𝗶𝗾𝘂𝗲𝘀

𝗖𝗼𝗻𝘀𝗲𝗶𝗹 𝗱𝗲 𝗖𝗮𝗯𝗶𝗻𝗲𝘁 𝗲́𝗹𝗮𝗿𝗴𝗶 : 𝗹𝗲 𝗠𝗘𝗣𝗨-A 𝘁𝗶𝗿𝗲 𝗹𝗲𝘀 𝗹𝗲𝗰̧𝗼𝗻𝘀 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝘀𝘂𝗽𝗲𝗿𝘃𝗶𝘀𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲𝘀 𝗲𝘅𝗮𝗺𝗲𝗻𝘀 𝗻𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝗮𝘂𝘅

Ce lundi, 1er juillet 2024, la réunion de cabinet du MEPU-A a repris sous la présidence du Ministre Jean Paul CEDY, ce, après quelques semaines d’interruption suite aux examens nationaux.
Les cadres participant à cette rencontre hebdomadaire tout comme d’autres au niveau déconcentrés étaient déployés dans tout le pays pour superviser les examens nationaux.
Pour cette prémière première réunion après les examens, les échanges ont essentiellement porté sur le constat de chaque cadre sur le déroulement des évaluations dans sa zone de supervision ainsi que des expériences personnelles qui ont permis de pallier à de nombreuses velléités pouvant affecter le déroulement normal des examens.
De Boffa à Yomou, le Ministre et son Cabinet ont noté avec intérêt les recommandations des superviseurs pour l’amélioration des futures évaluations nationales.
Pour le Ministre, les fraudes et les tentatives ramènent à conclure qu’il faut revoir le niveau du personnel enseignant, le niveau de l’élève et même celui du personnel encadrant.
Jean Paul CEDY a indiqué qu’il est fondamental que les directeurs de cycle (primaire et secondaire) prennent en charge la situation de classe et utilisent des collègues pour mieux évaluer leur travail. “ Le Ministère n’a pas que des examens à organiser “. Le fondamental pour moi, c’est d’abord l’apprentissage des élèves pour leur bien être “ a précisé le Ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation.
𝗟𝗲 𝗦𝗲𝗿𝘃𝗶𝗰𝗲 𝗖𝗼𝗺𝗺𝘂𝗻𝗶𝗰𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗥𝗲𝗹𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗣𝘂𝗯𝗹𝗶𝗾𝘂𝗲𝘀

𝗘𝘅𝗮𝗺𝗲𝗻𝘀 𝗡𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝗮𝘂𝘅 : 𝗰𝗼𝗻𝘀𝘁𝗮𝘁 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗾𝘂𝗮𝘁𝗿𝗶𝗲̀𝗺𝗲 𝗲𝘁 𝗱𝗲𝗿𝗻𝗶𝗲̀𝗿𝗲 𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗲́𝗲 𝗱𝘂 𝗯𝗮𝗰𝗰𝗮𝗹𝗮𝘂𝗿𝗲́𝗮𝘁.

Les candidats au baccalauréat session 2024 ont abordé ce mercredi 26 juin, les dernières épreuves de leur examen sur l’ensemble du territoire national.
Des cas d’élimination ont encore été enregistrés.
Kaloum : un candidat éliminé au centre Tombo2 pour détention de documents.
Matoto : 6 surveillants remplacés pour laxisme au centre Aicha Bah.
Ratoma : 2 candidats et 2 surveillants éliminés au centre Safourata Bah pour port de téléphone et laxisme.
Forécariah : deux (2) candidats éliminés au centre EP Maferinya 2 pour détention de téléphone.
Six (6) surveillants ont également été éliminés dans les centres EP Maferinya 2 et collège Maferinya pour légèreté.
Kindia : quatre (4) candidats renvoyés pour port de téléphone dans les centres Safiatou Baldé et Koutoubou et deux (2) autres éliminés pour échange de copies.
Toujours à Kindia, quatre (4)candidats ont été éliminés pour substitution au centre Hadja Haby Diakité et GLC.
Une secrétaire et un agent de santé renvoyés pour port de téléphone dans la même préfecture.
Siguiri : 6 surveillants éliminés dans les centres Nanamoudoukoro et Doumbouya.
250 téléphones ont été également saisis pendant la fouille à Siguiri.
Lola : seize (16) candidats éliminés pour port de documents et de téléphones
Onze (11) surveillants remplacés pour laxisme et légèreté.
vingt-six (26) téléphones saisis pendant la fouille des candidats.
Toutefois, il faut noter la volonté de qualification des pratiques chez beaucoup de jeunes enseignants. Il y a de l’espoir de voir un renouveau.
Ainsi Prend fins, l’ensemble des examens nationaux session 2024. Le Ministère de l’Enseignement préuniversitaire et de l’alphabétisation saisit l’opportunité pour adresser ses vives félicitations à tous les acteurs impliqués dans la gestion des examens de cette année qui ont joué leur partition. Une mention spéciale au service examen pour la sureté des prestations. Le MEPU-A félicite également l’ensemble des candidats qui se sont correctement comportés durant le déroulement des différents examens nationaux.
Il réitère sa ferme détermination à poursuivre les réformes de qualification de l’école guinéenne, une vision du CNRD, du Chef de l’État et de tout le Gouvernement.
𝗦𝗲𝗿𝘃𝗶𝗰𝗲 𝗱𝗲 𝗖𝗼𝗺𝗺𝘂𝗻𝗶𝗰𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗥𝗲𝗹𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗣𝘂𝗯𝗹𝗶𝗾𝘂𝗲𝘀

𝗘𝘅𝗮𝗺𝗲𝗻𝘀 𝗡𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝗮𝘂𝘅 𝘀𝗲𝘀𝘀𝗶𝗼𝗻 𝟮𝟬𝟮𝟰 : 𝗰𝗼𝗻𝘀𝘁𝗮𝘁 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗱𝗲𝘂𝘅𝗶𝗲̀𝗺𝗲 𝗷𝗼𝘂𝗿𝗻𝗲́𝗲 𝗱𝘂 𝗯𝗮𝗰𝗰𝗮𝗹𝗮𝘂𝗿𝗲́𝗮𝘁.

Les candidats du BAC ont abordé leurs épreuves de la deuxième journée ce dimanche 23 juin 2024. Dans l’ensemble, le climat a été paisible. Aucun incident majeur n’a été signalé.
Cependant, la lutte engagée contre la fraude par le Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation Guinée s’est poursuivie. Car, des candidats et des surveillants ont été encore éliminés.
Matoto : le Chef de centre d’EP Koichiro et deux (2) de ses surveillantes ont éliminés pour légèreté. Les agents de sécurité dudit centre ont été aussi remplacés pour les mêmes causes.
Toujours à Matoto, au centre EP Enta Nord, deux (2) surveillants ont été remplacés pour laxisme.
Dubréka : un candidat a été renvoyé pour détention illégale de téléphone au centre Hadja Aye Bobo Diallo
Les deux (2) surveillants de sa salle ont également été remplacés pour manque de vigilance.
Kindia : deux (2) cas de substitution ont été découverts au centre Hadja Haby Diakité grâce à la vigilance des surveillants. Les fraudeurs ont aussitôt été mis à la disposition des services de sécurité.
Cinq (5) autres candidats ont été éliminés au centre Condetta 1 à Kindia. Ils ont été surpris dans la salle avec des téléphones connectés et opérant dans des groupes WhatsApp. Ils ont été mis à la disposition de la gendarmerie pour des fins d’enquêtes.
Siguiri : trois (3) surveillants furent éliminés puis remplacés pour légèreté au centre Framoi Bérété.
Cinquante (50) téléphones ont été également saisis pendant la fouille par les surveillants.
Lola : deux (2) candidats ont été éliminés pour détention de traité du sujet au centre lycée Lola. L’intrus qui a introduit les documents a été arrêté et mis à la disposition de la gendarmerie.
Trente-six (36) téléphones ont été également saisis dans des centres à Lola.
Le Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation invite les candidats encore inscrits dans les groupes WatsApp et autres Messenger à se désinscrire immédiatement. Sinon, une fois identifiés, ils seraient éliminés puis poursuivis par la justice pour fraude conformément à la 𝑳𝒐𝒊 𝑳037 𝒑𝒐𝒓𝒕𝒂𝒏𝒕 𝒄𝒚𝒃𝒆𝒓 𝒔𝒆́𝒄𝒖𝒓𝒊𝒕𝒆́ 𝒆𝒕 𝒑𝒓𝒐𝒕𝒆𝒄𝒕𝒊𝒐𝒏 𝒅𝒆𝒔 𝒅𝒐𝒏𝒏𝒆́𝒆𝒔 𝒂̀ 𝒄𝒂𝒓𝒂𝒄𝒕𝒆̀𝒓𝒆 𝒑𝒆𝒓𝒔𝒐𝒏𝒏𝒆𝒍.
𝗦𝗲𝗿𝘃𝗶𝗰𝗲 𝗖𝗼𝗺𝗺𝘂𝗻𝗶𝗰𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗥𝗲𝗹𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗣𝘂𝗯𝗹𝗶𝗾𝘂𝗲𝘀.

𝗘𝘅𝗮𝗺𝗲𝗻𝘀 𝗡𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝗮𝘂𝘅 : 𝗝𝗲𝗮𝗻 𝗣𝗮𝘂𝗹 𝗖𝗘𝗗𝗬 𝗱𝗮𝗻𝘀 𝗹𝗮 𝗿𝗲́𝗴𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲 𝗠𝗮𝗺𝗼𝘂

Après Kissidougou, Faranah et Dabola, le Ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation est arrivé ce mercredi 19 juin 2024 dans la région de Mamou.
Pour cette 4ème journée du Brevet d’Etudes du Premier Cycle, Jean Paul CEDY a lancé la première épreuve au centre EP Alpha Yaya Diallo. Devant les candidats et les autorités administratives et éducatives, le Ministre a rappelé que chaque question posée est une opportunité pour les candidats de démontrer leur compréhension et leur réflexion. « 𝗙𝗮𝗶𝘁𝗲𝘀 𝗽𝗿𝗲𝘂𝘃𝗲 𝗱𝗲 𝗰𝗮𝗹𝗺𝗲 𝗲𝘁 𝗱𝗲 𝗰𝗼𝗻𝗰𝗲𝗻𝘁𝗿𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻, 𝗲𝘁 𝗱𝗼𝗻𝗻𝗲𝘇 𝗹𝗲 𝗺𝗲𝗶𝗹𝗹𝗲𝘂𝗿 𝗱𝗲 𝘃𝗼𝘂𝘀-𝗺𝗲̂𝗺𝗲𝘀 », a-t-il ajouté.
Le Ministre CEDY a encouragé les candidats à aborder ces examens en ayant confiance en leurs capacités afin que leur réussite soit à la hauteur de leurs efforts.
A Dalaba, 760 candidats dont 387 filles affrontent le BEPC cette année.
𝗟𝗲 𝗦𝗲𝗿𝘃𝗶𝗰𝗲 𝗖𝗼𝗺𝗺𝘂𝗻𝗶𝗰𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗥𝗲𝗹𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗣𝘂𝗯𝗹𝗶𝗾𝘂𝗲𝘀.

𝗘𝘅𝗮𝗺𝗲𝗻𝘀 𝗡𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝗮𝘂𝘅 : 𝗖𝗼𝗻𝘀𝘁𝗮𝘁 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝟯𝗲̀𝗺𝗲 𝐣𝐨𝐮𝐫𝐧𝐞́𝐞 𝗱𝘂 𝗕𝗘𝗣𝗖

Le Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation a noté avec satisfaction, le déroulement de la troisième journée du BEPC. Il félicite l’ensemble des acteurs pour la sérénité qui caractérise jusque-là, le processus.
Cependant, durant les épreuves de cette journée, quelques défaillances de candidats et de surveillants ont été enregistrés dans des Communes de Conakry et des Préfectures du pays. Ce sont :
𝗠𝗮𝘁𝗼𝘁𝗼 : 4 surveillants renvoyés et remplacés par le superviseur pour port illégal de téléphones.
Toujours à Matoto, une agente de santé a été éliminée pour non assistance à une candidate en souffrance.
𝗗𝗶𝘅𝗶𝗻𝗻 : un délégué et un chef de centre ont été éliminés pour avoir délibérément refusé de remplacer trois surveillants qui manquaient.
Un surveillant s’est fait remplacer par un suspect. Il a été découvert et extirpé grâce à la vigilance du superviseur.
Deux candidats ont été éliminés pour détention du traité du sujet d’ECM dans le centre EP les Dabadins et les quatre surveillants ont été également renvoyés.
𝗚𝘂𝗲́𝗰𝗸𝗲́𝗱𝗼𝘂 : au centre collège Koundou, un candidat a été éliminé pour détention de documents frauduleux. Les deux surveillants de sa salle ont aussi été remplacés.
𝗟𝗼𝗹𝗮 : trois surveillants remerciés au centre d’examen Collège Central de Lola pour laxisme.
Le Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation, tout en saluant l’engagement et le sens de responsabilité de l’ensemble de ses cadres et partenaires déployés sur le terrain, appelle les uns et les autres à plus de vigilance et d’intégrité en vue d’une victoire éclatante contre la fraude.
Pour ce qui est des groupes WhatsApp et leurs complices, le Département a saisi le Procureur Général pour dispositions légales.
« 𝑳𝒆 𝒔𝒆𝒏𝒔 𝒅𝒆 𝒓𝒆𝒔𝒑𝒐𝒏𝒔𝒂𝒃𝒊𝒍𝒊𝒕𝒆́ 𝒅𝒖 𝒔𝒖𝒓𝒗𝒆𝒊𝒍𝒍𝒂𝒏𝒕 𝒂𝒔𝒔𝒖𝒓𝒆 𝒍𝒂 𝒋𝒖𝒔𝒕𝒆 𝒆́𝒗𝒂𝒍𝒖𝒂𝒕𝒊𝒐𝒏 𝒅𝒆𝒔 𝒄𝒐𝒎𝒑𝒆́𝒕𝒆𝒏𝒄𝒆𝒔 », rappelle toujours le Ministre CEDY.
𝗟𝗲 𝗦𝗲𝗿𝘃𝗶𝗰𝗲 𝗱𝗲 𝗖𝗼𝗺𝗺𝘂𝗻𝗶𝗰𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗥𝗲𝗹𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗣𝘂𝗯𝗹𝗶𝗾𝘂𝗲𝘀.

𝗝𝗲𝗮𝗻 𝗣𝗮𝘂𝗹 𝗖𝗘𝗗𝗬 𝗮𝘂𝘅 𝗲𝗻𝘀𝗲𝗶𝗴𝗻𝗮𝗻𝘁𝘀, 𝗮̀ 𝗞𝗶𝘀𝘀𝗶𝗱𝗴𝗼𝘂𝗴𝗼𝘂 : “ 𝗡𝗼𝘂𝘀 𝗲𝗻𝘀𝗲𝗶𝗴𝗻𝗮𝗻𝘁𝘀 𝘀𝗼𝗺𝗺𝗲𝘀 𝗹𝗲𝘀 𝗮𝗿𝘁𝗶𝘀𝗮𝗻𝘀 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗿𝗲𝗳𝗼𝗻𝗱𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝗲 𝗹𝗮 𝗚𝘂𝗶𝗻𝗲́𝗲 ”

Après les régions de Kankan et de N’zérékoré, le Ministre de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation est arrivé ce lundi 17 juin dans la région de Faranah dans le cadre de la prise de contacte avec les structures à la base et de la coordination générale des examens nationaux.
A Kissidougou, première étape de cette circonscription administrative, Jean Paul CEDY a rencontré les enseignants et les autorités administratives et éducatives. Il était accompagné par le préfet de kissidougou, le colonel Charles kolipe Lamah et le directeur préfectoral de l’éducation M. Traore.
Dans son allocution de circonstance, le Ministre a invité les enseignants et leur hiérarchie à continuer de conjuguer les efforts pour un enseignement de qualité. Il en a appelé à la conscience civique, citoyenne et professionnelle de chaque acteur pour relever le défi. “ Nous ,enseignants ,sommes les artisans de la refondation de la Guinée ”, dira-t-il en substance.
De leur côté, les enseignants ont mis l’occasion à profit pour égrener certaines de leurs préoccupations. Et, le Chef du Département, en a pris bonne note.
Pour finir, le DPE au nom de tous, a prit l’engagement d’œuvrer dans la vision du MEPU A. Celle de donner la priorité à la formation des enfants.
𝗟𝗲 𝗦𝗲𝗿𝘃𝗶𝗰𝗲 𝗖𝗼𝗺𝗺𝘂𝗻𝗶𝗰𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗲𝘁 𝗥𝗲𝗹𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗣𝘂𝗯𝗹𝗶𝗾𝘂𝗲𝘀

𝐄𝐱𝐚𝐦𝐞𝐧𝐬 𝐍𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧𝐚𝐮𝐱 : 𝐂𝐨𝐦𝐦𝐮𝐧𝐢𝐪𝐮𝐞́ 𝐝𝐮 𝐌𝐢𝐧𝐢𝐬𝐭𝐞̀𝐫𝐞 𝐝𝐞 𝐥’𝐄𝐧𝐬𝐞𝐢𝐠𝐧𝐞𝐦𝐞𝐧𝐭 𝐏𝐫𝐞́-𝐔𝐧𝐢𝐯𝐞𝐫𝐬𝐢𝐭𝐚𝐢𝐫𝐞 𝐞𝐭 𝐝𝐞 𝐥’𝐀𝐥𝐩𝐡𝐚𝐛𝐞́𝐭𝐢𝐬𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧

Le Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation a été informé de l’existence des groupes WhatsApp et Messenger dans le but de traiter des sujets pour les candidats intégrés dans lesdits groupes en amont du début des examens, moyennant payement de somme d’argent.
Face à une telle attitude qui sape les efforts du Gouvernement à mieux qualifier le système éducatif guinéen, le Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire a saisi non seulement l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Informations (ANSI) mais aussi, Monsieur le Procureur de la République près le Tribunal de Première Instance de Kaloum qui a aussi tôt ordonné la Police Judiciaire pour ouvrir une enquête en vue de mettre hors d’état de nuire ces réseaux mafieux.
Pour annihiler l’action de ces fraudeurs, le Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation en appelle une fois encore au sens de responsabilité des commissions de surveillance des centres (Délégués, Chefs de centres, Surveillants, Forces de Sécurité) pour empêcher l’introduction des objets pouvant servir de courroie de transmission entre les administrateurs des groupes et les candidats.
En fin, le Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation rappelle aux uns et aux autres qu’il n’hésitera pas à sanctionner sévèrement tous les cas de fraudes constatés avant, pendant et après le lancement des épreuves conformément aux dispositions des règlements généraux des examens nationaux, notamment les articles 79 et 88.
𝐋𝐞 𝐌𝐄𝐏𝐔-𝐀