UNE GUINEE NOUVELLE EST POSSIBLE

EXAMENS NATIONAUX SESSION 2023

Le Minstre de l’Enseignement Pre-Universitaire et de l’Alphabétisation visite le centre de correction du BACCALAURÉAT.
 » Vous avez une lourde responsabilité. Vous détenez la clé de la réussite de cet examen car le manque de responsabilité, du sens de la justice et de la transparence au niveau de la correction, de la saisie et de la centralisation des notes peut mettre tous les efforts à l’eau. »
C’est en ces termes que le Ministre de l’Enseignement Pre-Universitaire et de l’Alphabétisation s’est adressé ce mardi à l’ensemble des correcteurs du baccalauréat session 2023 à CONAKRY.
Le Ministre en charge du Pré – Universitaire, dans un langage plein de sagesse et de reconnaissance a exprimé tout l’espoir que son département garde autour des résultats de ces travaux de correction.
Le Ministre Guillaume HAWING a rappelé la confiance qui a permis à ces enseignants correcteurs d’être choisis parmi tant d’autres pour apprécier une étape aussi importante de la carrière des candidats.
HAWING Guillaume de poursuivre : je compte donc entièrement sur l’intégrité de vous enseignants correcteurs, pour que les résultats qui seront proclamés reflètent exactement les efforts fournis par les candidats.
A noter qu’ils sont cette année 1221correcteurs choisis dans tout le pays pour corriger et contrôler les copies des candidats au baccalauréat.
le nombre de copies corrigées par jour et par correcteur varie entre 50 et 112 selon les matières.
En quittant le centre de correction, le Ministre Guillaume HAWING a renouvelé sa reconnaissance au corps enseignant dans son ensemble et à tous les autres acteurs pour les efforts déjà fournis dans l’organisation des examens de cette année. Il dit toujours compter sur eux pour l’atteinte de l’objet principal de son département qui est aussi celui de tout le gouvernement: faire du mérite quelque chose de beau et de grand.
Le Service de Communication et Relations Publiques.

Partager:

Facebook
Twitter
LinkedIn
Retour en haut