UNE GUINEE NOUVELLE EST POSSIBLE

Missions et Attributions du Ministère

Le ministère de l’Enseignement Pré-universitaire de l’alphabétisation a pour rôle la conception, l’élaboration et la mise en œuvre de la politique du gouvernement en matière d’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation et d’en assurer le suivi.

A ce titre, il est particulièrement chargé d’élaborer les textes législatifs et réglementaires en matière d’éducation préscolaire, d’enseignement fondamental et d’enseignement secondaire général et technique, d’éducation civique et morale, d’alphabétisation, d’éducation non formelle, de promotion des langues nationales et de veiller à leur application ;

  • d’assurer à tout enfant guinéen une éducation de qualité ;
  • de collecter, traiter et diffuser les données scolaires ;
  • d’élaborer et de mettre en œuvre les stratégies, programmes et projets de développement de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation ;
  • de développer des stratégies de sécurisation et de maintien du processus d’enseignement et d’apprentissage en situation d’urgence ;
  • d’élaborer et de mettre en œuvre les stratégies et plans de développement des cantines scolaires ;
  • d’élaborer et de mettre en œuvre les stratégies d’évaluation de les enseignements-apprentissages ;
  • de définir les profils d’enseignements à former ;
  • d’élaborer et de mettre en œuvre les programmes et projets de formation continue des personnels d’enseignement et d’encadrement ;
  • de promouvoir et de développer la recherche pédagogique ;
  • de promouvoir et de développer le partenariat École-Communauté ;
  • de promouvoir l’utilisation des technologies de l’information et de la communication dans son secteur ;
  • de promouvoir l’éducation physique et sportive et l’éducation à l’hygiène et à la santé en milieu scolaire ;
  • de développer les bibliothèques scolaires et les centres de documentation et d’information ;
  • de veiller à la cohérence du système d’enseignement et d’éducation au niveau de tous les cycles relevant de la compétence du ministère ;
  • de participer à la planification de la fondation initiale des enseignants au niveau des institutions de formation ;
  • de renforcer les systèmes de gestion pédagogiques et d’orientation scolaire ;
  • de veiller à l’évaluation, à la rénovation et à l’accréditation des programmes d’enseignement ;
  • de veiller à la qualification de l’enseignement privé relevant de sa compétence et d’en assurer le suivi ;
  • d’organiser les examens  et les contrôles scolaires dans les établissements d’enseignement de son ressort ;
  • d’encourager et de renforcer les programmes genre et équité au niveau de tous les cycles d’enseignement scolaire ;
  • de développer et de moderniser les infrastructures et les équipements préscolaires et d’en assurer la maintenance ;
  • de participer aux négociations des conventions, traités régionaux et internationaux en matière d’enseignements pré-universitaire, secondaire et d’alphabétisation ;
  • de prendre en compte la dimension environnementale dans les programmes et projets de son secteur ;
  • de participer aux rencontres, conférences, colloques et séminaires sous régionaux et internationaux traitant des questions relatives aux domaines de compétence du ministère.
Retour en haut